EP02 : Ballade au centre commercial de l'enfer

Aller en bas

EP02 : Ballade au centre commercial de l'enfer

Message  Admin le Mar 23 Oct - 21:03






Résumé de la partie du Mardi 23/10/2018 :

La team :
- Athéna, Borca Hellvetique (Aur)
- Yvan, Pollen Spitalier (Benj)
- Gallahan, Borca Ferailleur (Cyr)



Résumé Point de vue Athéna :

          Alors que nous nous sommes reposés, trois helvétiques viennent nous chercher pour nous emmener vers la forteresse afin de raconter une nouvelle fois les récits de notre dernière mission. 
          Nous nous retrouvons donc de nouveau sur les routes de borca accompagnés de Fribrique un adjudant et deux autres caporals en route pour la forteresse helvétique. 
Nous marchons tranquillement et sans encombre pendant quelque temps puis le temps se met à changer, la clarté diminue, le ciel devient gris, l’air devient humide et ce n’est pas bon signe surtout en montagne... Mais pour Gallahan il devrait continuer de faire beau (il ne devait pas être réveillé ^^) Nous augmentons donc la cadence de marche puis soudain un bruit de fracas nous parvient comme si un bout de la montagne était tombée mais où ?? La pire situation serait que la route qui donne accès à la forteresse, une faille dans la montagne soit bouchée à cause de cette chute, ce qui nous ferait perdre une journée et demi ou bien affronter un grand danger un « marcheur vide » enemi juré des ferrailleurs et donc de Gallahan. Après que Fribrique nous ait annoncé ça nous venons à espérer que ce ne soit pas le cas mais nous sommes obligés de nous résigner le voie est belle et bien bloquée... Et une tempête commence à se déclarer, vents violents, pluie glaciale, éclairs frequents de quoi être rassuré en extérieur dans la montagne et sans abri à moins d’une journée et demi de marche pour le détour. La solution du « marcheur vide » nous attire un peu plus pour la sûreté au vu du temps mais pas de la présence du « marcheur ». Je demande donc à Gallahan ce qu’il préfère et s’il pense que nous serons capable de nous sortir de cette affaire? Il nous répond que oui même si l’idée ne l’enchante guère. La décision revient donc au plus haut gradé Fridrique qui part pour le « marcheur vide » car le temps ne lui dit rien qui vaille et surtout que nous ne sommes pas équiper pour survivre dans ce froid.
          Avec un Gallahan tout pâle nous nous dirigeons vers ce fameux passage, nous arrivons devant des murs en verre séparés qui laissent une ouverture entre eux ... l’intérieur est quelque peu bizarre il y a des choses qui ressemblent à des vêtements mais ne sont fait que de trop peu de tissus et qui ne couvriraient rien à mon avis, mais on dirait que Gallahan et Yvan serait content de me voir les essayer, on pourrait croire que les toucher les ferait se désintégrer tellement cela semble vieux. Après avoir détendu l’atmosphère lourde depuis notre arrivée devant ce lieu grâce à ces bout de tissu nous remarquons que c’est un endroit sombre sans un bruit et surtout très poussiéreux, quelques marques de ferrailleurs sont présentes à l’entrée mais leurs pas ne sont même plus visible au sol ... les ferrailleurs ont vraiment la frousse de cette endroit on dirait.
En s’avancant avec énormément de prudence et en allumant nos lampes nous helvétiques (on est préparé nous), nous en venons à remarquer des traces au sol comme un passage régulier d’une créature le « marcheur blanc » peut être?? 
           Froussards comme on est nous décidons de contourner ces traces en passant par un entrée au nord, car il semblerait que les traces partent vers le sud. Nous atterrissons dans un endroit particulier avec pleins d’étagères qui n’ont plus grand chose d’ailleurs et bien sûr c’est le paradis pour Gallahan ^^. Jusqu’au moment où l’un des caporals tribuche sur on ne sait quoi et fasse un bruit enormissime qui nous fait on ne peut plus peur et nous contraint à nous cacher pour ne pas être repéré par le « marcheur vide » mais celui ci se rapproche de nous et même si nous somme cachées derrière un semblant de comptoir nous remarquons son laser qui scanne la zone et j’ai même l’impression qu’il sait que nous sommes là mais rien ne se passe... il repart tranquillement sur son trajet tracé au sol. Une fois le bruit de ses pas inaudibles nous sortant de nos cachettes respectives et continuons à avancer jusqu’au moment où le même caporal se met à tirer sur un fichu RAT, Fridrique fou de rage par la balle perdue et surtout la connerie de son caporal lui balance un coup de crosse dans la mâchoire. Il en a sûrement perdu une dent ^^. Nous arrivons à leur hauteur et de part mon tempérament je lui fais aussi des reproches et le tape sur la tête, ce qui a l’air d’énerver Fridrique qui me dit que je n’ai pas à m’en mêler surtout que je ne suis pas mieux en aillant perdu trois soldats... ce qui entraîne une discussion quelque peu houleuse entre nous qui fini sur un « vous n’étiez pas là pour comprendre et surtout je n’ai pas mis volontairement mon équipe en danger par une action inconsidérée », je continue donc mon chemin avec Gallahan et Yvan qui sont mal à l’aise avec cette conversation qui frise l’insubordination ... mais en continuant nous tombons sur un cul de sac, pas de sortie en vue jusqu’à ce que Fridrique trouve un trou dans le mur à mi hauteur d’homme pas très large.
          Après un repérage rapide, nous traversons tous le passage par lequel un seul homme ne passe en même temps. De l’autre côté nous apercevons un endroits vide parsemé de poteaux et des rectangles peints au sol... nous repérons les lieux et un couloir semble donner sur un autre bout du trajet du « marcheur »... Fridrique va voir ce qu’il y a plus loin pendant que Gallahan tente d’ouvrir un pan de mur métallique qui semble s’actioner avec de l’électricité si je comprends ce qu’il nous dit, mais malheureusement elle ne s’ouvre pas et Fridrique revient pour nous dire que la voie est bloquée et que cela prendrait beaucoup de temps à dégager.

           Ce faisant tard et en étant tous fatigués nous décidons de passer la nuit dans ce lieux avec de la peinture duquel nous pouvons surveiller les entrées et sorties facilement.
Je prends le premier tour de garde durant lequel les bruits de pas du « marcheur » m’obnubile puis j’entends un autre bruit vers Gallahan qui s’est caché dans le petit couloir, en me rapprochant je l’entends dire dans son sommeil « Athena ... oh Athena... » je vais pour lui donner un coup puis me ravise, le marcheur pourrait venir si Gallahan cri en se réveillant en sursaut... je retrouve à ma position par la suite. Vient le tour de garde d’Yvan qui pareil en vient à être bercé par les pas du « marcheur » mais dans l’inquiétude. L’un des caporals helvétiques (celui qui ne tire pas sur n’importe quoi) prend le troisième tour de garde. Je me réveille pendant son tour de garde mais à ma surprise je ne le vois nul part, mon premier réflexe et de réveiller tout le monde, quand vient le tour de Fridrique et que je lui présente la situation, il commence à s’enerver mais je le calme en lui disant que tant que nous ne savons pas la raison il vaut mieux rester calme et sur nos gardes. Quelques minutes plus tard avec Gallahan nous entendons des bruits de pas et décidons de nous mettre en embuscade à la sortie du petit tunnel car les bruits proviennent de là. Au moment où la chose/individu passe à portée avec Gallahan nous l’attrapons et le faisons parler, c’est l’helvétique qui revient en panique, il nous dit qu’il a vu six bellicistes au sud d’ici. Lorsque Fridrique entend cela il est calmé le caporal a bien fait d’aller voir ce qui ce passait. Nous décidons d’essayer de sortir pas l’endroit encombré pour ne pas les affonter car nous les savons dangereux. Mais au moment d’enlever un bon morceau Gallahan me rattrape in extrémiste avant qu’un éboulement me tombe dessus l’effet de surprise est donc mort. 
          On va donc vers les bellicistes mis en évitant au mieux le « marcheur ». Nous passons sous un nom « Zara » et voyons pleins d’humain sans vie parsemés dans la pièce, alors qu’on avance comme des panthères nous remarquons un laser et nous avons juste le temps de nous baisser pour voir une tête exploser derrière nous. Nous sommes attaqués et ils sont bien armés on dirait. 
Yvan repère un ennemi, j’en repère un autre et avec beaucoup d’adresse et de maîtrise je vise tout en étant baisser et en un mouvement d’habitude je me relève, tire et me baisse à nouveau. Nous entendons un râle, preuve que j’ai touché, Yvan se jette sur l’un d’eux tandis que derrière un rat semble passer, mais il n’y avait pas qu’un rat un enemi tiré à bout portant dans le crâne du caporal intelligent qui explose juste à côté de Gallahan par réflexe je tente de lui tirer dessus mais ce n’est pas assez dégagé et un humain sans vie explose, mais la prochaine il y passe je me dit.
          Gallahan essaye de tirer mais son fusil s’enraille, Yvan plante avec sa lance celui que j’ai touché façon empaleur et se fait attaquer par un fou à la hache mais dans une action surréaliste, lui entaille les ligaments du genou puis le cou mais malgré sa quasi mort une espèce de mousse sort de sa bouche comme s’il allait avoir un dernier souffle, Yvan recule. Fridrique s’avance pour essayer de faire quelque chose mais se fait tirer dans le genou et Gallahan vole à son secours pour le mettre à la bris pendant ce temps je tue le gros à la hache pour sauver Yvan. Et d’un coup le « marcheur attiré par le bruit surgit proche de la fontaine se retourne vers celui qui nous snipait et un rayon bleu le désintègre littéralement ... il se retourne et je tue le belliciste proche de la fontaine qui était surpris par la paire de chaussure que Gallahan lui a lancé dessus le « marcheur » ne réagit pas et tant mieux. Le « marcheur » scanne Gallahan et Fribrique mais ne fait rien, ils ont tous les deux laissés leur armes par terre et il semblerait que ça aide, nous lâchons tous nos armes sauf le caporal sans dent et pris par une grande rage je lui attrape et la jette par terre. Le « marcheur » finit son tour et nous laisse tranquil on récupère nos armes Gallahan des artefacts, et nous nous remettons en route sans plus tarder après avoir bien tous fouiller où cela était possible.











A Suivre...
avatar
Admin
Admin

Messages : 675
Pts de Réput : 1316
Localisation : Maurepasss

http://lebazariumdelelfe.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum